Aux propriétaires riverains du lac Chapleau

Aux propriétaires riverains du lac Chapleau

Aux propriétaires riverains du lac Chapleau

1er Juin 2018

Chers voisins,

J’aimerais vous faire part de mon expérience personnelle concernant le problème de prolifération du myriophylle à épi.

J’ai eu la chance de vivre tous les étés de mon enfance au lac Duhamel à St-Jovite (maintenant Mont Tremblant). Mon grand-père a acheté un terrain en 1929 et y a fait construire des petits chalets sur celui-ci. Toute sa famille a profité de ce bel emplacement durant de longues années et mon père habite toujours un de ces chalets.

Mes cousin(e)s et moi-même avons passé nos étés à se baigner et profiter de ce beau plan d’eau. Malheureusement au fil du temps, l’état du lac s’est terriblement dégradé à cause de plusieurs facteurs dont le déboisement, le bassin versant, les résidents, les embarcations, la construction de la route, etc….

Du quai de mon père, il nous est maintenant impossible de se baigner et de pêcher à cause d’une couronne très dense de myriophylle à épi. Nous devons actuellement utiliser une embarcation pour nous diriger vers le centre du lac afin de profiter du plan d’eau. Quelle tristesse!

En tant que propriétaire d’un chalet au lac Chapleau, je souhaite profiter de notre acquisition pendant plusieurs années et j’espère que mes enfants et petits-enfants en bénéficieront encore longtemps grâce à la conscientisation de tous les riverains.

Bel été à tous,

Brigitte Durocher Morin

 

Devenez membre de l'Association